Les plasties abdominales

Lorsqu’on observe d’importantes lésions de la peau accompagnées d’une distension notable, de nombreuses vergetures, voire des cicatrices, la lipoaspiration isolée sera insuffisante et le chirurgien préconisera une plastie abdominale. Une ou plusieurs grossesses distendent souvent la paroi abdominale. Les muscles abdominaux se relâchent et se séparent de la ligne médiane de l’abdomen provocant une protubérance du bas-ventre qu’une lipoaspiration ou une musculation intense du ventre ne résorberont pas.
Une surcharge pondérale comme une fluctuation de poids distendent la peau qui a tendance à se strier et perdre son élasticité dessinant une silhouette peu agréable. Dans ces deux cas, l’adominoplastie est tout à fait indiquée.
Attention, le patient choisissant cette intervention doit être conscient que le rajeunissement de la silhouette est en quelques sortes un échange entre une peau distendue, striée contre un ventre plus plat, une peau plus uniforme et une cicatrice. Compromis que la grande majorité des patients accepte aisément.
Il arrive, quelques fois, que l’excès cutanéograisseux soit circulaire ( il s’étend tout autour du corps). Ici, votre chirurgien peut vous proposer un Bodylift pour vous garantir un résultat plus performant et plus homogène. Cette intervention ressemble à une abdominoplastie simple, sauf que l’excision des tissus se fait de façon circulaire et occasionne donc une cicatrice circulaire. L’avantage d’une telle méthode est sans aucun doute le rajeunissement total de la ceinture abdominale avec mise sous tension des flancs, fesses, cuisses latérales et l’abdomen. Les séquelles d’un amaigrissement important sont ainsi gommées lors de ce type d’intervention.
Bien entendu, si l’excès cutané en dessous de l’ombilic est moindre, la mini-abdominoplastie sera suffisante.

Loading