Le Lifting des Seins

La ptose mammaire est définie par un affaissement de la glande et une distension de la peau qui l’enveloppe. Le sein est en position trop basse avec une perte de projection, élongation et fréquemment “vidé” dans sa partie supérieure. Dans certain cas, les mamelons “plongent” complètement vers le bas du sein.
La ptose peut exister d’emblée mais survient le plus souvent après un amaigrissement important, fluctuations de poids ou après une grossesse suivie d’allaitement. Elle peut être isolée : on parle alors de ptose pure. Mais elle est souvent associée à un certain degré d’hypertrophie mammaire. On peut, à l’inverse observer, une ptose d’un sein trop petit (hypoplasie ou hypotrophie mammaires).
L’intervention chirurgicale a pour but de remettre l’aréole et le mamelon en bonne position, de reconcentrer, de remonter la glande et de retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et remontés.
Une plastie mammaire pour ptose peut être effectuée à partir de la fin de la croissance et au-delà pendant toute la durée de la vie.
Une grossesse ultérieure est bien évidemment possible, mais on conseille d’attendre au moins six mois après l’intervention.
Un allaitement est souvent difficile en cas de correction de ptose. Par contre, en cas d’une réduction mammaire il ne faut pas oublier qu’il sera impossible d’allaiter.
Le risque de cancer n’est pas augmenté par cette intervention.
Ces défauts esthétiques ne justifient pas une prise en charge par l’Assurance-Maladie.

Loading